Les vaccins de Pfizer et de Moderna contiennent des nanoparticules lipidiques. Posent-elles des risques ?

On appelle "nanoparticules" toutes les particules de taille comprise entre 1 et 100 nanomètres – c'est l'échelle de grandeur de nombreux virus. La tolérance aux nanoparticules dépend largement de leur composition. Certaines sont très toxiques, comme celles issues de la fumée de tabac ou des moteurs diesel. Les nanoparticules de lipides utilisées dans les vaccins à ARN messager mesurent environ 80 nanomètres et sont, elles, constituées de lipides similaires à ceux que l'on trouve dans le corps humain; elles ne contiennent pas de métaux (argent, titane, or, etc.).


Swissmedic, l'agence  suisse de réglementation du médicament,  considère que ces nanoparticules lipidiques sont bien tolérées par le corps, puisqu'elles sont déjà utilisées dans plusieurs médicaments autorisés en Suisse (notamment des produits contre le cancer). Leur utilisation médicamenteuse en Suisse est strictement réglementée par Swissmedic.


Ref : infovac.ch - plateforme d'information suisse sur les virus,

צרו קשר עם ISOP ISRAEL

טלפון: +972 58 4020 688

דוא"ל: isopisrael@gmail.com

32 בית הערבה, ירושלים, ישראל

  • Facebook in English
  • YouTube